• IL ÉTAIT UNE FOIS, LA WILAYA III/ blog de Jean Levy

    Vendredi 28 novembre 2014

     

                                                                            wilaya

     

     

    Les combattants Européens d'Algérie dans l'ALN
     

    1) - L'aspirant Henri Maillot (1928-1956), membre du Parti communiste algérien (PCA), il est appelé sous les drapeaux en octobre 1955, affecté 57e BTA, il déserte en 1956 avec un camion d'armes. Condamné à mort par contumace en mai 1956 par le tribunal militaire d'Alger. Le 5 juin 1956, le groupe de huit maquisards du « maquis rouge» que commande Henri Maillot est surpris par les troupes françaises près de Lamartine (aujourd'hui El Karimia) dans la région d'Orléansville (aujourd'hui Chlef).Pris vivant puis confié aux gendarmes mobiles. Après deux heures de tortures on lui dit de filer. Il part à reculons en criant « Vive le Parti communiste algérien ! » et s'écroule sous une rafale.

     2) - Maurice Laban (1914-1956) l'un des fondateur Parti communiste algérien (PCA), militant de la cause algérienne. Ancien des Brigades internationales lors de la guerre d'Espagne, il s'engage dans le maquis aux côtés des combattants algériens de l'ALN; Tué au combat.. 

    3 ) - Raymonde Peschard (1927-1957), membre du Parti communiste algérien (PCA) et militante de la cause algérienne. Expulsée de Constantine en 1955. Interdit de séjour dans leConstantinois et l'Oranie. Recherché par l'armée française, elle passe dans  la clandestinité et elle s'engage dans l'ALN, elle trouve la mort le 26 novembre 1957 dans l'Est-Constantinois au cours d'un accrochage avec les combattants de l'ALN et les troupes de l'armée française... 

    4 ) - Daniele Minne, membre du Parti communiste algérien (PCA), clandestine dès 1956, elle passe au maquis enKabylie.Poseuse de bombe à l'Otomatic pour le compte du FLN, et complice de l'attentat à la bombe contre le Milk BarElle est arreté en novembre 1957 à la suite d'un accrochage, jugé en 1957 et condamné à sept ans de prison. Libérée en 1962. À l'indépendance elle opte pour la nationalité algérienne.Amnistiée en 1962.

     

                                              et.....
     
    Daniel Timsit, est un étudiant en médecine et militant du Parti communiste algérien, qui, en désaccord avec ce dernier rejoint clandestinement le FLN afin d'y constituer « une « branche européenne » regroupant des militants pieds-noirs, chrétiens et juifs ". Les membres du réseau Timsit prennent part à la mise en place de laboratoires d'explosif (élaboration de bombes à retardement) et à la lutte armée61. Timsit est incarcéré en 1956.

    Pierre Ghenassia, jeune militant juif communiste qui s'engage dans le FLN à l'âge de 17 ans et mourut au combat.
    « Le Matin / 20 Fev 2016 / Confusion des mémoiresOpération Oiseau bleu »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :